Pages

Libellés

mardi 13 mai 2014

Fresque au lycée Saint Martin à Angers


Drissa Konaté réalise en partenariat avec le lycée Saint Martin, les élèves et le professeur d'arts plastiques M. Jean Robinet, une fresque aux couleurs du Mali et du jumelage entre le lycée St Martin et le lycée Prosper Camara de Bamako.

Description

Au sein du Lycée Saint-Martin, depuis 1994, des adultes et des élèves font vivre un jumelage avec le Lycée Prosper Kamara (LPK), à Bamako, Mali. Les premières années, les activités ont consisté à participer aux efforts de leurs partenaires, pour se doter d’un CDI et pour aménager une salle informatique. Du mobilier scolaire a également été, à plusieurs reprises, acheminé au LPK. En 1998, fut organisé le premier voyage d’élèves du Lycée vers le Mali.

A partir de l’an 2000, pour plus d’efficacité, une association s’est constituée : LISE FILA – ce qui signifie « deux lycées » en bamanan, la langue de Bamako.

- Leur volonté fut alors, d’une part, de poursuivre les voyages, dans les deux sens ; le dernier date de 2007 et les acteurs aimeraient bien en programmer un ou deux dans un proche avenir mais le contexte malien ou plutôt la lecture qu’en fait le gouvernement français interdit, pour l’instant, d’envoyer des groupes scolaires au Mali ; ils espèrent un rapide changement de cette situation.

- D’autre part, ils ont voulu, bien sûr, pérenniser leur participation aux frais engagés par le LPK pour l’amélioration des locaux et, de façon générale, des conditions de travail des enseignants et des élèves : le CDI a été ainsi enrichi d’une centaine d’ouvrages de littérature africaine, l’équipement sportif a été amélioré, des ordinateurs ont été changés… Encore à l’étude : une rénovation de la salle des professeurs, un approvisionnement en matériel pour la salle d’Arts Plastiques, un aménagement plus adapté du CDI.

- Il a été formulé l'intention d’enrichir leur jumelage sur le plan culturel ; il leur semblait effectivement que cette dimension était indispensable pour assurer un réel échange, une véritable ouverture ; parmi leurs actions, c’est évidemment le volet le plus exigeant, le plus complexe à concrétiser ; c’est un travail à long terme : des projets sur les tissus maliens et un autre sur le conte. Dès la rentrée de septembre, ils ont visités chaque classe pour informer les élèves sur la nature précise de ces « chantiers » et les inviter à y participer activement.

- Enfin, leur objectif est de poursuivre l’information des élèves sur l'activité du lycée, de leur partenaire, le jumelage Angers-Bamako et plus largement le Mali et l’Afrique Noire (journée de sensibilisation avec des informations sur le Mali et l’Afrique noire, un repas malien, des animations culturelles maliennes...).

Pour contribuer au financement des projets, le lycée organise, tous les ans, une « opération Parking ». Selon les années, les permanences assurées par des élèves et des adultes, entre mi-novembre et fin janvier, permettent de réaliser entre 1500 et 3000 € de recettes. Dés la rentrée, les élèves sont informés sur la prochaine opération de ce type pour solliciter des bénévoles. D’autres opérations, ponctuelles, sont organisées (vente de brioches, galettes des rois,…).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire